Lecture cycle III



Lecture cycle III


La boîte ananas
Mamie se met à l'ordinateur
Une mamie du tonnerre
Un match qui nous a marqués
Les petits barbouilleurs




Les petits barbouilleurs !


Capucine, est chez elle au milieu des fleurs, on lui a installé une grande jardinière sur le balcon de sa chambre et elle passe des heures tout l'été s’en occuper. Quand le froid est arrivé qu'il a fallu fermer la fenêtre et laisser dehors toutes ses plantes parce qu'elles ne savent pas vivre dans une maison; elle a été bien triste.

Pour la consoler, sa maman lui a offert une boîte de peinture,  des crayons feutres  et elle lui a appris à dessiner de belles marguerites jaunes, des coquelicots tout rouges ou de petits myosotis bleus. Capucine a très vite compris comment il fallait faire, et les murs de la maison sont maintenant couverts de bouquets de toutes les couleurs. 
Papa a d'abord été étonné et il a voulu expliquer à sa petite fille que les dessins il faut les faire sur des feuilles de papier. Mais en voyant qu'il n’avait pas l'air très content des jolies choses qu'elle avait mises partout elle a eu l'air tellement déçue qu'il n'a pas osé la gronder.  D'ailleurs, comment gronder cette enfant si sage et si gentille, qui veut toujours faire plaisir? Sage et gentille ce n'est pas vraiment l'avis de son grand frère Guillaume quand il retrouve ses montages de legos dévastés.

Une nouvelle locataire vient de s'installer au quatrième juste en dessous de chez eux. Elle semble très gentille mais elle a l'air Si triste que ça donne à Capucine envie de pleurer. Comment faire pour lui enlever son chagrin ? La petite fille n’a pas encore appris de poésie à l'école, elle ne sait pas encore fabriquer de bons petits gâteaux,  mais elle sait dessiner des fleurs.

Il n'y a personne, il faut faire vite! …  une tige bien verte, des pétales rouge vif, des feuilles de chaque côté de la tige. Voilà, c'est fini! Juste à ce moment la porte s’ouvre.  Capucine qui est timide, essaie de se cacher, trop tard! 

La dame l’a vue, elle a vu aussi le grand bouquet qui fait une énorme tache sur le mur du palier elle ouvre des yeux énormes, elle fronce les sourcils, elle va se fâcher et, Capucine se fait toute petite ...

Mais la dame regarde la gentille figure effrayée, elle comprend qu'on a dessiné cette belle fleur pour lui faire plaisir! Alors, elle éclate de rire et elle prend Capucine dans ses bras.

Bientôt, Guillaume, qui rentre de classe, trouve sa sœur les mains pleines de biscuits et de bonbons. Elle montre ses trésors, toute fière: "la dame m'a donné ça parce que je lui ai dessiné une fleur devant sa porte".
Maman ne dit rien, elle verra avec papa comment réparer la bêtise. Mais ça donne des idées à Guillaume... S’il suffit de faire des gribouillons pour avoir des bonbons, alors, qu'est-ce qu'il aurait lui qui dessine le mieux de toute sa classe ?

Au premier étage habite monsieur Stamm. C 'est un alsacien pas très commode, mais il adore la mer et les bateaux. Guillaume prend ses couleurs, et le voilà en bas. Il va faire un de ces voiliers, tu m'en diras des nouvelles! Il s'applique et c'est vrai qu'il prend tournure ce voilier.  On peut même dire qu'il a beaucoup d'allure! Guillaume n'oublie pas les vagues qui ondulent sous la quille ni les pavillons qui claquent au vent.
Il a rempli tout le panneau à droite de la porte quand un coup de pied formidable lui fait lâcher ses pinceaux et l'envoie voltiger pas loin du plafond.

Une voix tonitruante s'engouffre dans sa tête: "Ah, je t'y prends petit crétin! C'est à ça que tu t’amuses! Barbouiller les murs! Mais si tu as envie de peindre, va donc chez toi, imbécile, animal, vaurien, malappris! Tu vas voir ce que dira ton père!"

Monsieur Stamm a saisi notre artiste par une oreille, et il l'entraîne dans l'escalier en continuant ses hurlements. Guillaume se sent dans de beaux draps, son oreille est en feu, il se demande si elle tiendra jusque chez lui, et il commence à comprendre qu'il a fait une énorme bêtise. Que va dire papa?

Justement le voici qui rentre. Comme c’est un sportif il grimpe toujours ses cinq étages à pied. Il reconnaît tout de suite le travail de son fils, et il ne peut pas s'empêcher de trouver que, ma foi, ça n’est pas si mal. Mais pourquoi ce petit saugrenu s'est-il mis là ? Ah, ces enfants!
Là-haut, Guillaume pleure à chaudes larmes. Qu'est-ce qu'on va faire? Maman a une idée, sans rien dire, elle pose sur la table une belle tarte aux quetsches qu'elle vient de sortir du four... Tu dois savoir que la quetsche est un fruit qui mûrit seulement en Alsace et en Lorraine. Tout le monde là-bas en raffole.

Aussitôt que la bonne odeur chatouille ses narines, monsieur Stamm reconnaît le parfum délicieux, il s'arrête de crier sa figure devient toute gaie, à l'idée de manger une tarte comme celles de chez lui, il oublie sa grosse colère, et bientôt il supplie même les parents de Guillaume de ne pas le gronder.

Un vrai miracle !!!!

Notre grand artiste a eu chaud. Quant à monsieur Stamm, qui aime tant les bateaux, il est bien capable de recommencer une terrible colère et de rugir comme un tigre si quelqu'un venait maintenant effacer le chef d'œuvre de Guillaume!

Mais là, ce serait une autre histoire!



Joëlle Llapasset 

  

Pour .
Télécharger
ce texte :

Attention


Mot de passe

S’inscrire

RETOUR

Mathématique

Histoire

Géographie

Anglais

Accueil

Français

Science

Lecture

Exercices

en ligne

Texte à trous

1

2

3

AUTRES TEXTES

Liens

La boîte d'ananas

Mamie se met à l'ordinateur

Une mamie du tonnerre

Un match qui nous a marqués

Les petits barbouilleurs

Enfance: lecture

Pour
Télécharger
les exercices
:

CORRECTION

Mot de passe

Téléchargement