[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] []
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[Lecture cycle III]
[Lecture cycle III]
[]
[]
[]
[Le petit Chaperon rouge]
[Cendrillon]
[Le chat botte]
[Jacques et le haricot magique]
[Hansel et Gretel]
[Le petit soldat de plomb]
[Le vilain petit canard]
[Blanche Neige]
[La Princesse au petit pois]
[Les 3 petits cochons]
[0 0 1 1 1 1 1 0 640 480]
[]
[]
[]

Mot de passe

Pour
Télécharger
les exercices :

Exercices

en ligne

Texte à trous

Contact

S’inscrire

Attention


Mot de passe

Télécharger
ce texte :

Blanche Neige



Il était une fois une ravissante petite princesse. Ses cheveux étaient noirs, ses joues bien rouges et son
teint si blanc qu'on l'avait appelée Blanche Neige. Malheureusement, la reine, sa mère, mourut juste
après sa naissance.

Un an plus tard, le roi se remaria. Sa seconde femme était la plus belle du pays mais son orgueil était
si grand qu'elle ne pouvait supporter l'idée que quelqu'un la surpasse en beauté. Chaque jour, elle se contemplait dans son miroir magique et lui posait toujours la même question:

- Miroir, gentil miroir, quelle est la plus belle du royaume ?

Et chaque fois, le miroir la rassurait, en lui disant qu'elle était la plus belle du royaume. Jusqu'au jour où
le miroir lui fit cette réponse:

- 0 Reine, vous êtes la plus belle ici mais Blanche Neige est mille fois plus jolie.

La reine devint verte de fureur. Sa jalousie et sa haine furent si fortes qu'elle ordonna à un chasseur de
tuer la princesse. Mais l'homme fut incapable d'une telle cruauté. Au lieu de cela, il emmena Blanche
Neige dans la forêt et la supplia de s'enfuir le plus loin possible pour que la reine ne puisse jamais
découvrir qu'elle était encore en vie.

La jeune fille terrifiée marcha pendant des heures et des heures à travers le bois. Elle arriva épuisée
devant une maisonnette. Il n'y avait personne. A l'intérieur, tout était en miniature : les meubles, la vaisselle... Les lits étaient si petits que Blanche Neige qui voulait se reposer, après sa longue marche,
dut les mettre tous les sept les uns à côté des autres pour pouvoir s'y coucher.
Quand elle se réveilla, elle se trouva entourée de sept petits nains sympathiques qui habitaient cette
maison. Ils écoutèrent son histoire et la trouvèrent si triste qu'ils proposèrent à Blanche Neige de
rester avec eux et de tenir leur maison.
Tous les matins, quand ils partaient au travail, ils lui faisaient mille recommandations car ils savaient
bien que, tôt ou tard, la reine la retrouverait.
Et c'était vrai! Cette méchante reine avait appris par son miroir que Blanche Neige était cachée dans
les bois. Elle se déguisa en marchande ambulante et partit à sa recherche.
Quand elle arriva à la maisonnette, elle montra ses belles ceintures à Blanche Neige. Elles plurent
beaucoup à la jeune fille qui demanda à en essayer une. La marchande la lui passa autour de la taille
mais elle la serra si fort que Blanche Neige s'évanouit.
Heureusement, les nains rentrèrent peu de temps après et ils réussirent à la sauver.

La méchante reine était convaincue d'avoir tué sa belle-fille et, comme à l'habitude, elle demanda à
son miroir:

- Miroir, gentil miroir, quelle est la plus belle du royaume?

- 0 Reine, vous êtes la plus belle ici, répondit le miroir, mais Blanche Neige dans la forêt est mille fois
plus jolie!

La reine trembla de colère. Elle s'enferma dans la plus haute tour du château où se trouvait son
laboratoire de magie et chercha dans ses livres un sortilège infaillible.
Puis elle se déguisa en vendeuse et retourna à la maisonnette. Cette fois, Blanche Neige ne la laissa
pas entrer. Mais elle regarda par la fenêtre et vit un si beau peigne qu'elle décida de l'acheter.
Dès qu'elle se le passa dans ses cheveux, elle tomba par terre et s'évanouie... Et, une fois de plus, Heureusement, les nains rentrèrent à temps pour la sauver.

La méchante reine se réjouissait d'avoir enfin réussi quand son miroir lui apprit que Blanche Neige
était toujours en vie. Elle fabriqua alors le plus terrible des poisons et alla voir la jeune fille en se
présentant sous le déguisement d'une vieille paysanne. Elle lui offrit une magnifique pomme rouge
et jaune qu'elle portait dans son sac.
Blanche Neige, méfiante, ne voulut pas mordre dedans. La sorcière l'avait prévu, aussi n'avait-elle
mis son terrible poison que dans la partie rouge de la grosse pomme.

- Pourquoi te méfies-tu? dit-elle. Regarde comme cette pomme est bonne!

Et elle croqua dans la partie jaune. Blanche Neige fut convaincue que le fruit n'était pas empoisonné
et elle ne put résister à l'envie de croquer dans la partie rouge de la pomme que lui présenta la femme.

Mais à peine la première bouchée fut-elle dans sa bouche qu'elle tomba sans vie sur le parquet.
Cette fois, les nains ne purent rien faire. La jeune fille était vraiment morte même si elle ne semblait qu'endormie!
Ils la mirent dans un cercueil de cristal et la déposèrent dans une clairière afin d'aller voir leur
chère amie aussi souvent qu'ils le voulaient.
Un jour, ils trouvèrent dans la clairière un prince, arrivé là par hasard. Il était émerveillé par la beauté
de la jeune fille. Mais quand les nains lui racontèrent la triste histoire de la princesse, il eut tant de
chagrin qu'il s'évanouit. Et il tomba sur le cercueil. Sous l'effet du choc, le morceau de pomme coincé
dans la gorge de Blanche Neige fut expulsé. La jeune fille ouvrit les yeux alors que le prince
l'embrassait.

- Oh, mon Dieu, où suis-je ? dit-elle.

- Tu es près de moi, répondit le prince en la serrant dans ses bras.

La méchante reine fut emprisonnée. Le prince et Blanche Neige se marièrent et les nains firent
une grande fête.