Lecture cycle III



Lecture cycle III

La boîte ananas
Mamie se met à l'ordinateur
Une mamie du tonnerre
Un match qui nous a marqués
Les petits barbouilleurs




Pour imprimer.
Télécharger
ce texte :

Attention


Mot de passe

S’inscrire

Contact

RETOUR

Accueil

Mathématique

Histoire

Géographie

Anglais

Français

Sciences

Lecture

Exercices

en ligne

Texte à trous

1

2

3

Un match qui nous a marqués.


Troisième minute. Attaque du Sporting. Lagaffe a trop enfoncé sa casquette, empruntée à Guy Bollen, qui a une très grosse tête, et la balle rentre dans le but, alors que Gaston essaie de dégager son nez.

1-0

Une pluie fine se met à tomber. A la septième minute, un tir direct entre dans le but vide. Lagaffe est parti chercher un parapluie qu’il avait aperçu dans un coin du vestiaire.

2-0

La pluie s’intensifie. A la douzième minute, un avant du Sporting dépasse la défense. Lagaffe, blotti dans le parapluie, n’a rien vu. Au moment ou le tir part, il entend les cris de Prunelle, relève le parapluie et reçoit la balle dedans. L’arbitre, qui se trouve devant ce problème pour la première fois, juge l’arrêt irrégulier et accorde une pénalité.

3-0

Coup de pied de but. Lagaffe va chercher la balle pour la dégager ; fébrile et voulant racheter ses erreurs en gagnant du temps, il se trompe, s’empare du sac de cuir d’un photographe , le dépose sur la ligne blanche, prend un grand élan et d’un coup de pied , envoie en l’air et en mille morceaux un Rolleiflex, un Nikon F, un téléobjectif de 500 mm et une dizaines de films dans leurs boîtes jaunes.

15e minute : tir de loin, qui fait mouche pendant que la gaffe discute ferme avec le photographe.

4-0

20e minute : attaque du Sporting. Prunelle, pivot de notre défense, glisse sur plusieurs lentilles, tombe, se fait dépasser par l’avant centre, qui marque.

5-0

24e minute. Lagaffe, appuyé à un montant de son but, introduit malencontreusement le pied dans une maille du filet.  Prunelle fait une passe à son gardien. Gaston retenu par le pied, s’étale, alors qu’il se dirige vers la balle.

6-0

35e minute. Un tir de 25 mètres dans le but, alors que Gaston, qui a grimpé par le filet, se tient en équilibre sur la transversale et tournant le dos au jeu, regarde par-dessus la palissade, pour voir si mademoiselle Jeanne, qui, a promis de venir, n’est pas en vue.

7-0

Remise en jeu et bel effort de Lebrac, qui profite du fou rire inextinguible de toute l’équipe adverse pour aller sauver l’honneur.

7-1

Jeanne est arrivée pendant le repos. Le jeu a repris depuis quatre  minutes : un tir, qui semblait inoffensif, va dans les filets  alors que Gaston est en train de graver un cœur et des initiales au canif dans le montant droit du but.

8-1

Un vent assez fort s’est levé, mais il ne tempère pas l’ardeur du Sporting, qui attaque en force : sur un tir très dur vers le coin supérieur droit dans notre but, admirable réflexe du gardien Gaston, qui bondit vers le coin supérieur gauche et rattrape sa casquette, que le vent emportait.

9-1

Lagaffe plonge et bloque dans la boue le feutre gris que le vent vient d’enlever de la tête d’un spectateur.

Un peu plus tard, un long tir aboutit dans la cage, alors que Gaston a un échange de vues très animé avec le propriétaire chauve du feutre gris très endommagé.

10-1

A la 65e minute, l’avant centre du Sporting dépasse la défense et fonce tout seul vers notre but. Courageuse sortie de Lagaffe, qui se précipite à la rencontre de l’adversaire, marche sur le lacet de sa chaussure et s’étale de tout son long. L’attaquant entre dans le but balle au pied, en riant.

11-1

Lagaffe réclame un lacet, le sien s’étant cassé. Sur le coup de pied de but, il dégage puissamment le ballon vers la droite et sa chaussure vers la gauche, qui est reprise de la tête par Prunelle, arrive à Jef van Schrifboek, qui, d’une volée puissante, passe à Lebrac ; Celui ci d’un tir fulgurant, en pleine foulée, marque le plus beau but de la partie ; Ah ! Si ç’avait été le ballon ! La chose est d’autant plus regrettable que, pendant que nous attaquions avec la godasse, l’adversaire, lui attaquait avec le ballon et tirait au but. Gaston, pris à conte pied alors qu’il n’avait qu’une chaussure, n’a rien pu faire. Prunelle est soigné sur la touche : il a été blessé au cuir chevelu par les crampons de la chaussure.

12-1

7(e minute : Lagaffe, qui a récupéré sa chaussure, a reçu un nouveau lacet. pendant qu’il le noue soigneusement, un long tir fait mouche. Malgré les protestations de notre gardien de but, cela fait

13-1

Le point suivant est inscrit alors que Gaston boude.

14-1

Au moment où il s’empare du ballon, Gaston tombe en mettant le pied sur le cassoulet toulousain en boîte qu’il venait de sortir de son sac pour le faire réchauffer sur son réchaud à alcool. Et c’est but.

15-1

C’est immédiatement après ce but que se situe le dernier incident du match : Prunelle est expulsé du terrain pour avoir boxé son propre gardien.


Lagaffe mérite des baffes : Franquin

Un match qui nous a marqués
CLIQUER

AUTRES TEXTES

La boîte d'ananas

Mamie se met à l'ordinateur

Une mamie du tonnerre

Un match qui nous a marqués

Les petits barbouilleurs

SOMMAIRE

Enfance:

Pour
Télécharger
les exercices :

CORRECTION

Mot de passe

Téléchargement